Psychologue, psycho-thérapeute, psychiatre … Comment s’y retrouver ?

Les psychologues

Pour devenir psychologue, il faut avoir effectué une formation de 5 ans d’études incluant des heures de stage et être titulaire d’un master en psychologie. Cette condition ne suffit pas pour porter le titre de psychologue car il faut, en plus du master, être inscrit à la Commission des psychologues. Cette inscription, encadrée par la loi du 8 novembre 1993 protégeant le titre de psychologue (et publiée au Moniteur Belge le 31 mai 1994), prouve que le psychologue a suivi la formation requise et qu’il/elle est aussi tenu.e de respecter le code de déontologie du psychologue. Un des rôles clés du psychologue est d’aider ses patients à comprendre leurs comportements et à les modifier. Nous pouvons en rencontrer dans des domaines très variés ce qui explique les nombreux choix d’orientation que l’on peut retrouver à l’université par exemple (psychologie du travail, psychologie scolaire, etc).

Les assistants en psychologie

Ce sont des personnes qui ont suivi une formation professionnalisante de 3 ans (bachelier) dispensée en hautes écoles. Leurs tâches et leurs domaines de travail sont proches de ceux du psychologue mais ils ne peuvent porter le titre de psychologue puisqu’ils ne sont pas titulaire d’un master.

Les psychologues cliniciens

Ils ont suivi une formation en psychologie clinique et psychopathologie et peuvent travailler dans différentes institutions de soins de santé (services de santé mentale, institutions psychiatriques, hôpitaux, généraux,…). Bon nombre d’entre eux travaillent également en cabinet sous un statut d’indépendant. Depuis le 1er septembre 2016, les psychologues cliniciens sont considérés comme des praticiens d’une profession des soins de santé. En plus d’une inscription auprès de la commission des psychologues, ils doivent donc également disposer d’un visa délivré pour le service SPF santé publique et d’un agrément, délivré par la Fédération Wallonie-Bruxelles, pour pratiquer la psychologie clinique.

Les psychiatres

Ce sont des personnes qui ont suivi les études de médecine pour porter le titre de médecin (7 ans) et puis, qui se sont orientées vers la spécialisation en psychiatrie (5 ans) et qui sont également habilités à prescrire des médicaments.

Les psychothérapeutes

Il s’agit, fréquemment, de psychologues qui prennent la décision, après leur formation en psychologie clinique, de suivre une formation (généralement organisée en 3-4 ans) en psychothérapie dans une orientation spécifique : thérapie d’orientation psychanalytique, thérapie systémique, thérapie humaniste, thérapie cognitivo-comportementales (TCC). Chaque orientation fonctionnent selon des référents théoriques particuliers et considère une difficulté d’une manière qui lui est propre. Après cette formation complémentaire, ils deviennent alors psychothérapeutes, en plus de leur titre de psychologue. Mais contrairement au titre de psychologue, le titre de psychothérapeute n’est pas protégé par la loi.

Les psychanalystes

Ils se forment dans des institutions dispensant la psychanalyse qui est un type particulier de psychothérapie. Ce qui caractérise la position du psychanalyste est qu’il a lui-même suivi une analyse avant de recevoir à son tour ses patients en analyse. Je ne suis pas formée à l’orientation psychanalytique mais je suis moi-même une psychothérapie personnelle car il s’agit, selon moi, d’un travail essentiel que d’éclaircir au préalable ses propres choix et obstacles avant de s’occuper de ceux des autres.